Éditions

code EAN :
9782911199240


Parution : 31/03/1998
format 14x21
420 pages
30 euros
» Commander « retour
Email Facebook Twitter Google Plus

L'amère victoire du situationnisme
Pour une histoire critique de l'Internationale Situationniste

Gianfranco Marelli

Traduit de l'italien par David Bosc

«Le drame de l'Internationale Situationniste fut de voir retournées contre elle les armes, théoriques et pratiques, avec lesquelles elle était montée à l'assaut de la société du spectacle.»

L'essai remarquablement documenté de Gianfranco Marelli suit pas à pas le parcours de l'Internationale Situationniste, réalisé dans un rapport constant et dialectique avec les mouvements artistiques, culturels, sociaux et politiques qui agitèrent le milieu révolutionnaire dans les années cinquante et soixante. Une revisitation critique de l'expérience accomplie par l'IS qui fait ressortir la nécessité, aujourd'hui, de réinventer la révolution.

Extrait :

La fin de l'Internationale Situationniste a coïncidé avec le succès du Situationnisme, non pas que la société contemporaine eût absorbé, dans toutes ses couches sociales, l'implacable critique révolutionnaire, jusqu'à se convaincre «de la vérité des perspectives situationnistes», mais parce que l'absence de conditions réellement révolutionnaires, après les évènements tempétueux de Mai 68, avait permis au pouvoir capitaliste de récupérer et d'assimiler les exigences de ce mouvement – dont les situationnistes furent sans aucun doute une des expressions les plus radicales – et de les réutiliser comme antidote à la crise de valeurs qui l'avait porté dans une confusion qu'était venue aggraver la remise en cause de tous les mécanismes de légitimation, de représentation et de reproduction du pouvoir. Ce fut en effet la «transformation du monde» qui, paradoxalement, décréta la victoire du Situationnisme, grâce à la banalisation de ses découvertes subversives et à leur diffusion par cette «société du spectacle» qu'il avait tant vitupérée et contestée. Pas avant, bien sûr, que celle-ci n'ait opportunément stérilisé, parcellisé, et en majeure partie déformé, toutes les thèses révolutionnaires que l'Internationale Situationniste avait formulées durant ses quinze années d'expérience théorico-pratique.