Éditions

code EAN :
9782911199837


Parution : 20/04/2007
format 12x18
128 pages
10 euros
» Commander « retour
Email Facebook Twitter Google Plus

La démocratie comme science-fiction de la politique
suivi de : Le Manteau du prince

Louis Janover

Ce livre réunit deux textes qui visent à confronter la théorie, la science de la démocratie, à ses pratiques qui la font apparaître comme une fiction.

Comment l'égalité abstraite entre les citoyens peut-elle s'accommoder de l'inégalité féroce qu'introduisent dans les faits les différences de condition sociale et de richesse? Problème que l'histoire devait illustrer de manière sanglante chaque fois que les démocrates ont tenté de faire entrer la démocratie dans la réalité. Si bien que l'on peut dire que la démocratie s'est révélée le plus grand ennemi des démocrates et qu'elle a pour première fonction de les empêcher d'aller jusqu'au bout de la démocratie.

Louis Janover a été membre du groupe surréaliste dans les années 1950. Il a collaboré à l'édition des œuvres de Karl Marx dans la Pléiade, et à la revue Études de marxologie. Il est l'auteur de plusieurs essais critiques sur l'intelligentsia et sur le surréalisme.

Extrait :

Compte tenu des modes de sélection et de représentation en vigueur, de la structure des partis politiques, l'importance numérique du «peuple» ne peut contrebalancer la puissance économique et sociale de la classe qui dispose de tous les moyens pour peser sur les mécanismes de délégation du pouvoir et de prises de décision. d'où la nécessité de faire en sorte que l'acquiescement à l'acte de dépossession passe pour avoir été librement consenti. C'est là le vrai pivot de la démocratie. Car ce n'est pas malgré le suffrage universel, mais grâce à lui que l'État peut s'ériger en instrument de la classe économiquement dominante sans avoir l'air de prendre parti.